Chargement...

Confession de foi


  1. Considérant que la Bible est la révélation complète et la seule révélation divine,

    (2 Tm 3.16 ; Ap 22.18-19 ; Col 1.25)

  2. nous croyons fermement que Dieu est éternellement un et qu'Il est aussi éternellement le Père, le Fils et l'Esprit, les trois étant distincts mais pas séparés.

    (1 Co 8.4 ; Dt 6.4 ; 1 Tm 2.5 ; Ap 1.8 ; Rm 9.5 ; He 1.8 ; 9.14 ; Mt 28.19)

  3. Nous considérons que Christ est à la fois le Dieu complet et l'homme parfait. Sans abandonner Sa divinité, Il fut conçu dans le ventre d'une vierge humaine, vécut une vie humaine véritable sur terre,

    (Col 2.9 ; 1 P 2.22 ; Rm 9.5 ; Ph 2.6-7 ; Lk 1.35 ; He 4.15)

  4. et mourut d'une mort substitutive et tout-inclusive sur la croix.

    (2 Co 5.21 ; Jn 1.29 ; Rm 6.6 ; He 2.9 ; Jn 12.24)

  5. Après trois jours, Il ressuscita corporellement puis monta aux cieux. Il est à présent dans la gloire, entièrement Dieu, mais aussi entièrement homme.

    (1 Co 15.4 ; Lk 24.39 ; Mc 16.19 ; Lk 24.26 ; 1 Tm 2.5)

  6. Nous attendons Son retour imminent avec le royaume de Dieu, par lequel Il règnera sur terre pendant l'âge des mille ans et dans l'éternité.

    (He 10.37 ; Ap 22.20 ; 3.11 ; Mt 16.28 ; Ap 20.4 ; 5.10 ; 11.15)

  7. Nous confessons que le troisième de la Trinité, l'Esprit, est également Dieu. Tout ce que le Père possède et tout ce qu'Il est, est exprimé par le Fils ; et tout ce que le Fils possède et est, est réalisé en tant que l'Esprit.

    (Ac 5.3-4 ; Jn 4.24 ; Col 1.15 ; 2.19 ; Jn 14.16-18)

  8. De plus, nous croyons que l'humanité a besoin du salut de Dieu. Malgré le fait que nous avons été absolument incapables de satisfaire aux exigences élevées de la justice de Dieu, de Sa sainteté et de Sa gloire, Christ a satisfait à toutes ces exigences, grâce à Sa mort sur la croix. Grâce à la mort de Christ, Dieu nous a pardonnés nos péchés, nous justifiant en faisant de Christ notre justice, et Il nous a réconciliés à Lui-même. Sur le fondement de la rédemption de Christ, Dieu régénère les rachetés avec Son Esprit, afin d'achever Son salut pour qu'ils deviennent Ses enfants.

    (2 Th 2.13 ; Rm 3.23 ; 1 R 8.46a ; 1 Tm 2.24 ; Gn 3.24 ; Rm 7.22-23 ; Ac 15.10 ; Rm 8.3-4a ; Col 2.14 ; Rm 5.18-19 ; 1 Co 1.31 ; Rm 3.24-25 ; 4.25 ; 5.1, 18-19 ; 1 Co 1.30 ; Rm 5.10)

  9. Désormais, possédant la vie de Dieu et Sa nature, les croyants jouissent d'un salut quotidien dans Son Corps, dans l'âge présent, et du salut éternel dans l'âge qui vient et dans l'éternité.

    (1 P 1.3 ; Jn 1.12 ; 1 Jn 5.12 ; Col 3.4 ; 2 P 1.4 ; Ph 1.19 ; He 5.9 ; Mc 10.30 ; Ap 22.1-2)

  10. Dans l'éternité, nous demeurerons avec Dieu dans la Nouvelle Jérusalem, le parachèvement du salut des élus de Dieu.

    (Ap 3.12 ; 21.1-3, 7, 22 ; 4.3 ; 21.18)